Elle participe à Koh-lanta pendant un arrêt maladie

L’Auvergnate, fonctionnaire chez Clermont Auvergne Métropole, s’était mise en arrête maladie pour pouvoir participer au tournage en Thaïlande, au printemps 2015.
L’Auvergnate, fonctionnaire chez Clermont Auvergne Métropole, s’était mise en arrête maladie pour pouvoir participer au tournage en Thaïlande, au printemps 2015. - Photo DR

Le sens de l’aventure va parfois très loin chez certains participants à Koh Lanta, le célèbre jeu diffusé sur TF1. Une participante de la 15e saison (diffusée du 12 février a 27 mai 2016) en a fait les frais : elle a été révoquée de ses fonctions en juillet 2019 car elle avait pris un arrêt maladie pour participer au jeu, rapporte La Voix du Nord.

Originaire du Puy-de-Dôme, Carole F. a participé au tournage de l’émission en Thaïlande, en 2015. Au même moment, elle occupait un poste d’agent territorial à Clermont Auvergne Métropole, depuis 2004, en tant que maître-nageur au centre aquatique Coubertin de Clermont-Ferrand. Quand elle apprend qu’elle est sélectionnée, elle n’hésite pas.

Révocation définitive

Lorsque l’employeur de Carole F. apprend sa participation au jeu, elle est révoquée une première fois, en mai 2017. Elle saisit le conseil de discipline de recours de la région Auvergne-Rhône-Alpes et obtient un allégement de la sanction, qui se transforme en exclusion temporaire de deux ans. À son tour, la métropole demande l’annulation de l’avis pour se séparer définitivement d’elle. Selon son employeur, «  l’administration a été informée que pendant ses congés maladie, Mme F. a participé à des compétitions sportives d’escrime de haut niveau, a dispensé des enseignements de gymnastique au sein d’une association à Veyre-Monton et a participé à des émissions de télé réalité, le tout, sans demande d’autorisation de cumul d’activités à la collectivité employeur. »

Après des conclusions (d’un humour cinglant) du rapporteur public, la métropole a eu gain de cause. L’ex-fonctionnaire a encore la possibilité de faire appel de cette décision.