Il s’approche d’un cerf qu’il croit avoir tué… et est tué par le cervidé

Le cerf censé être mort a tué le chasseur qui lui avait tiré dessus.
Le cerf censé être mort a tué le chasseur qui lui avait tiré dessus. - Photo d’illustration © Pascal Schillio

La scène s’est produite aux États-Unis, dans l’état d’Arkansas, mardi 22 octobre, rapporte le Washington Post. Thomas Alexander, un homme de 66 ans, « chasseur expérimenté », selon ses proches, les appelle pour leur annoncer qu’il avait tué un cerf. Il s’approche de l’animal, présumé mort quand celui-ci se relève et le blesse à plusieurs reprises avec ses bois. Deux heures après son premier appel, le chasseur parvient à prévenir ses proches de ses blessures. Il succombera à ses blessures malgré l’intervention des secours.

Le cerf n’a pas été retrouvé

Malgré des recherches, le cerf n’a pas été retrouvé. Il serait toujours vivant.

La commission de la chasse rappelle « qu’il faut attendre au moins 30 minutes avant d’approcher le cerf » et qu’il faut aussi s’en approcher par-derrière. Ce qui évite de tragiques accidents si l’animal n’est que blessé et pas tué.