Vulbens: elles bouclent un raid au Vietnam pour la bonne cause

Gaëlle Duperrier, de Vulbens, et son amie Emmanuelle Gimenez, ont relevé le défi de boucler un raid au Vietnam.
Gaëlle Duperrier, de Vulbens, et son amie Emmanuelle Gimenez, ont relevé le défi de boucler un raid au Vietnam.

Vulbens peut être fier de Gaëlle Duperrier, habitante qui est présidente de la section Rhône-Alpes de Williams & Beuren. Avec son amie Emmanuelle Gimenez, elles soutenaient l’association Williams& Beuren, et ont terminé à la 17e place du Raid Amazones, 100 % féminin, solidaire et humanitaire.

Sa fille est atteinte d’une maladie orpheline

Williams & Beuren est une association dédiée à une maladie orpheline dont est atteinte la fille de Gaëlle, Chloé. Très volontaire, Gaëlle Duperrier organise de nombreuses manifestations de soutien et participe régulièrement à des courses (trails, marathons) pour mieux faire connaître le combat de l’association. Dans ce cadre, elle a relevé, avec son amie Emmanuelle Gimenez, le défi de participer à la 20e  édition du Raid Amazones, qui a eu lieu au Vietnam courant octobre.

Un raid au Vietnam pour soutenir l’associaton

Lors de ce raid aventure multisports 100 % féminin, solidaire et humanitaire, les deux femmes ont brillamment représenté l’association Williams & Beuren, au fil d’épreuves sportives difficiles (Run & Bike, trail, VTT, canoë, chasse au trésor, tir à l’arc), mais aussi d’actions humanitaires et de belles rencontres avec les populations locales. De retour à Vulbens, Gaëlle évoque cette belle aventure sportive et humanitaire : « Une expérience bouleversante, riche en partages, en émotions, en bienveillance, mais aussi une semaine hyper sportive à un rythme effréné. Nous étions toutes unies et là pour porter des belles causes. Au-delà de notre team, ce raid, ce sont 314 femmes qui forment cette belle équipe ! En résumé, ne jamais rien lâcher et croire en soi pour aller au bout, une belle leçon de vie pour des milliers de femmes qui doutent encore de leurs capacités  ».

À cela s’ajoute une belle opération de communication pour la structure qu’elle préside : «  Outre un joli chèque de 2 000 euros reversé à l’association Williams France Rhône Alpes, ce Raid Amazones très médiatisé a permis un formidable coup de projecteur sur le travail de l’association et mieux fait connaître cette maladie rare. »