Comment Villy-le-Bouveret veut garder ses jeunes sur la commune

Comment Villy-le-Bouveret veut garder ses jeunes sur la commune

Aux portes du chef-lieu, à Villy-le-Bouveret, autour de Cruseilles, sur un terrain acheté à la commune de 2 169 m² pour la réalisation des six villas en accession et un autre de 972 m², avec un bail emphytéotique pour la réalisation des cinq logements locatifs, des constructions vont permettre à de jeunes couples de pouvoir s’installer dans la commune.

1 « Équilibre

de la population face

à l’inégalité des revenus »

Le maire Jean-Marc Bouchet n’a pas manqué de rappeler que cette future réalisation « s’inscrit dans une volonté du maintien de l’équilibre de la population face à l’inégalité des revenus et une solidarité à laquelle la commune est très attachée ».

Il a aussi rappelé que ce projet a pu prendre forme grâce à l’ancien maire, Fernand Bouchet, qui avait pu acquérir le foncier par le biais du District Rural de Cruseilles.

Jean-Paul Amoudry a exprimé sa satisfaction de voir sortir de terre un tel projet, facteur de mixité sociale avec des villas à accession et des logements locatifs.

Denis Duvernay, au nom du Conseil Départemental, a dit son plaisir de se retrouver sur ce plateau des Bornes, félicitant le maire pour ces futures réalisations qui permettront aux jeunes de rester dans la commune.

2

Prix et superficie

des futurs logements

livrés fin 2020

Cinq logements locatifs sont proposés, allant du T2 (46 m²) au T4 (78 m²), les loyers oscillant entre 335 et 515 euros. Chaque logement dispose d’un balcon, d’une cave individuelle, d’un garage et d’une place de stationnement.

Six villas jumelées, en partie par le garage, seront érigées, sur deux niveaux, avec un jardin privé engazonné. La surface habitable est de 88 m², avec quatre chambres.

Le chauffage est réalisé par pompe à chaleur air/eau et la production d’eau chaude par ballon thermodynamique.

La villa est accessible à partir de 215 000 euros. La commercialisation de tous ces logements est en cours, la livraison étant prévue pour le quatrième trimestre 2020.

Aides et conditions pour l’accès à la propriété

Hormis des participations financières de la Communauté de communes, via le programme local de l’habitat et de l’action, l’État a octroyé 7 200 euros et le Département 19 247 euros en aide à la production des logements locatifs. Quant aux maisons, elles seront vendues, dans le cadre de la réglementation de l’accession aidée à la propriété, à des ménages en priorité primo-accédants, sous critères de ressources et à destination de résidence principale.