mabootik

Savoie

vendredi 25.06.2010, 14:00

La médecine chinoise pour soigner le corps et l'esprit

Chantal Richar s'est installée à Bourg début 2010. Chantal Richar s'est installée à Bourg début 2010.

Utilisée par un quart de la population mondiale, la médecine traditionnelle chinoise (MTC) attire de plus en plus les Français.

Chantal Richard, diplômée de l'école Shao Yang, de l'université de Tian Jin et du Centre de Formation de Technique Manuelles Chinoises s'est installée à Bourg-Saint-Maurice dans son cabinet début 2010. Rencontre avec cette passionnée de l'équilibre du Yin et du Yang !
En quoi consiste la médecine traditionnelle chinoise ?
La MTC est un système médical complet multimillénaire qui jouit d'une grande expérience et d'un enrichissement perpétuel. À l'inverse de la médecine occidentale qui s'est construite sur la dissection des morts, elle est basée sur l'observation du vivant et l'interdépendance de chaque élément. Elle cherche à comprendre les causes profondes d'un syndrome ou d'un dysfonctionnement. Cette science est convaincue que le corps et l'esprit sont liés, interdépendants, tout comme le sont les organes entre eux et la personne avec son environnement. Une personne en bonne santé a une énergie qui circule bien dans son corps, le long des méridiens. Le corps est en perpétuel mouvement avec un équilibre permanent instable entre : le Yin, principe féminin, passif, symbole de l'ombre et de la lune, et le Yang, principe masculin, actif, représentant la lumière et le soleil. L'objectif est la recherche de l'harmonie entre ces 2 pôles ainsi que l'accroissement de notre énergie vitale.
Quelles sont vos méthodes ?
Avant toute chose, je questionne et examine attentivement le patient grâce notamment à la prise de pouls, qui me permet de détecter des déséquilibres, ou encore à l'observation de sa langue, la texture de sa peau, la localisation de tensions... Le travail sur le corps permet de dénouer des émotions, même inconscientes et ainsi libérer la personne. Selon la MTC, toute maladie naît dans l'esprit, si elle n'est pas "traitée", elle descend dans le système énergétique et émotionnel pour apparaître au niveau physique. Il est primordial de remonter cette chaîne pour retrouver la santé durablement.
La MTC comprend 5 pratiques : l'acupuncture, la pharmacopée, le massage Tui Na, la diététique et les exercices énergétiques. Pour ma part, j'exerce le Tui Na et l'acupunture.
Le Tui Na vise à stimuler les capacités d'auto-guérison en favorisant la circulation de l'énergie "Qi", le sang et les liquides organiques dans le corps.
Cette combinaison de 22 gestes techniques composée sur mesure selon les besoins du patient dure 1h pendant laquelle j'appuie, malaxe, chauffe des zones, crée des vibrations. Je l'incite à se relâcher, à plonger à l'intérieur de son être, car une fois passées les émotions, c'est là que résident ses ressources les plus puissantes. Quant à la technique de l'acupuncture, elle consiste à traiter le patient dans son ensemble plutôt qu'un organe ou une maladie.
J'insère des aiguilles à la surface de sa peau pour stimuler des points d'acupuncture et des méridiens précis afin de rétablir son équilibre.
Qui peut venir vous consulter ?
La MTC permet d'entretenir la santé et de prévenir les maladies. Elle traite la plupart des pathologies (maladies des systèmes : digestif, respiratoire, cardio-vasculaire, circulatoire, rhumatologique, dermatologique, gynécologique, urinaire, psychologique...). L'idéal est de consulter deux fois par an en prévention. Si la guérison n'est pas toujours possible, la MTC vise à amener vers un mieux être physique et psychique. Elle participe à responsabiliser le patient face à sa maladie et à augmenter sa prise de conscience. Elle est tout à fait indiquée en complément de notre médecine occidentale, dont elle renforcera les effets. Mes spécialités en obstétrique et pédiatrie chinoise me permettent de recevoir des femmes enceintes et des bébés.
Quel accueil avez-vous reçu ?
J'ai reçu un accueil favorable dans la cité boraine. Avec un faible recul, je constate quelques différences de pathologies avec celles que je rencontrais dans mon ancien cabinet berjallien. Les changements fréquents d'altitude, les activités sportives, parfois intensives, ainsi que les changements de rythme entre les saisons peuvent expliquer ces différences.
Qu'est ce qui vous plaît dans votre métier ?
La maladie, le mal être ne sont jamais anodins. Ils expriment quelque chose de plus profond pour pousser à "chercher", à démarrer un chemin. Mon rôle est d'accompagner le patient, de me dresser en pont pour le conduire vers l'autre rivage, tout en essayant de m'effacer dès qu'il en a les capacités. En passant sur l'autre rivage, son regard changera, il appréhendera la vie sous un autre angle. C'est un métier merveilleux qui me comble, car c'est un véritable "et change".
Plus de renseignements au 06 10 84 59 06 ou par mail : richardchantal2003@yahoo.fr
SÉVERINE GONTHIER

Journal La Savoie
lasavoie.fr
Le site de La Savoie