Savoie

vendredi 12.03.2010, 14:00

Les Savoie en force au Salon de l'agriculture

Rassemblés sur le stand des Pays de Savoie, où un buffet bien garni avait été dressé, les élus ont assuré de leur soutien le monde agricole. Rassemblés sur le stand des Pays de Savoie, où un buffet bien garni avait été dressé, les élus ont assuré de leur soutien le monde agricole.

Comme chaque année, les Pays de Savoie ont porté haut les couleurs de la montagne à l'occasion du Salon de l'agriculture de Paris.

Dans un contexte difficile, les élus ont été rassurants et ont témoigné d'un soutien qui se voulait réel, au-delà du simple exercice de style.
Une chose est sûre, les Pays de Savoie ne passent pas inaperçus au Salon de l'agriculture. Dans l'immense hall 1, où se côtoient vaches, cochons, moutons et autres pensionnaires de la ferme, le stand Savoie Mont-Blanc est visible de loin. De très loin. Avec son emplacement en or, près du grand ring, il attire les foules, les amateurs de fromage, de montagne et de folklore.
Jeudi 4 mars, le stand a vécu sa journée la plus animée du salon avec la présence de nombreux élus, qui ont vanté les mérites des deux d épartements et lancé un message fort de soutien en direction du monde agricole. Un monde agricole fortement malmené ces derniers temps sur l'ensemble du territoire français, et qui avait bien besoin de se sentir appuyé par les pouvoirs publics.
Le président de la chambre d'agriculture de Haute-Savoie, Gérard Ducrey, a insisté sur l'importance du salon, comme vitrine des produits locaux et vecteur de promotion. « Le travail des éleveurs constitue une part essentielle de notre richesse économique » , a-t-il plaidé devant des parlementaires attentifs. Parmi eux, le président du conseil général de la Savoie, Hervé Gaymard. Pour l'ancien ministre, le salon de l'agriculture n'est pas qu'une manifestation symbolique, mais témoigne du labeur abattu, toute l'année, par le monde agricole.

Soutien du monde politique
Même reconnaissance pour le travail de la terre formulée chez Bernard Accoyer. Le président de l'Assemblée nationale, arrivé peu après midi sur le stand des Pays de Savoie, n'a pas caché qu'il existait des doutes et que l'examen de la loi d'orientation agricole, qui passera bientôt au Parlement, était attendu au tournant. Il n'empêche, le député ancilevien a certifié de la « détermination et de l'engagement » des responsables politiques aux côtés des agriculteurs. « Jamais la France, premier pays agroalimentaire au monde, ne s'éloignera des règles de bon sens qui sont nées dans la terre », a martelé Bernard Accoyer.
Les élus ont ensuite profité du buffet typiquement savoyard, non sans avoir fait au préalable un tour à proximité pour admirer les vaches Abondance et Tarentaise. Une façon, comme l'a indiqué Gérard Ducrey, de mieux faire connaître le travail des producteurs et éleveurs : « On s'aperçoit qu'il existe un retour aux sources et que les consommateurs sont sensibles à la notion de proximité. Ils sont demandeurs d'information et nous sommes là pour les leur donner. »
REPORTAGE A PARIS,
OLIVIER DURAND


Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook
lasavoie.fr
Le site de La Savoie