INFOS STATIONS

Météo, agenda, webcams... toutes les informations de vos stations à portée de clics

Alpes Du Sud | Auvergne | Haute-Savoie | Isère | Jura | Pyrénées | Savoie | Vosges

Albertville

jeudi 25.04.2013, 14:00

Place du Cdt Bulle : de la Résistance à la démocratie

Une vue de la première ébauche, réalisée par le cabinet Les Architectes du paysage, servant de base de travail entre tous les acteurs concernés par cet aménagement. Une vue de la première ébauche, réalisée par le cabinet Les Architectes du paysage, servant de base de travail entre tous les acteurs concernés par cet aménagement.

Les transformations d'Albertville ont pris, depuis début 2013, une accélération évidente. les chantiers fleurissent. L'aménagement de la place du Commandant Bulle, devant la sous-préfecture est aussi de la partie, en phase de préparation sous l'égide, après la symbolique de la Résistance d'Albertville, de la démocratie participative.

Lycéens, parents, professeurs, proviseur du lycée Jean Moulin, élus de la municipalité, commerçants, cabinet Les architectes du paysage d'Archamps (Haute-Savoie), travaillent, échangent de concert sur un projet d'espace justement partagé, de rencontre. Présentation des premières ébauches, lors d'une réunion, jeudi 18 avril, dans une salle du lycée Jean-Moulin.
Depuis plusieurs mois, dans cet esprit insufflé par la municipalité de participation citoyenne, les différents acteurs concernés : municipalité, commerçants, lycée Jean-Moulin, réfléchissent, émettent des propositions d'aménagement transformant la place du Commandant Bulle, en espace paysager où piétons, vélos et automobiles vont s'harmoniser. La dernière réunion commune, jeudi 18 avril, dans les locaux du lycée Jean-Moulin a été l'occasion de faire le point des attentes, des critiques et propositions de chacun, en présence de Jérémie Duval du cabinet spécialisé.
Il est à retenir dans l'ébauche de projet dessinée par le cabinet Les Architectes du paysage trois points majeurs : l'interruption de la circulation automobile devant le lycée, celle-ci ne s'effectuant plus que rue de la République et rue Félix Chautemps. Avec, sur ces portions de circulation, l'implantation de zones de rencontres. L'aménagement d'un espace esplanade arborée, paysagée tout autour du monument au Morts, jusqu'au lycée et au stationnement devant l'école de ski.

La concertation en priorité
Notamment les élèves de l'école de ski présents ont émis quelques remarques concernant le stationnement. « Nous sommes souvent très chargés et souhaiterions qu'il y ait de la place à proximité pour une dépose minute. » Leurs enseignants eux s'inquiétant de la sortie de ces élèves en vélo, craignant le risque de collision avec les piétons. Des interrogations qui vont susciter de nouvelles réflexions et propositions. Philippe Masure exprimant l'idée d'une éventuelle sortie du côté de la rue Félix Chautemps. Du côté lycéen, on s'enquiert aussi du choix des végétaux, des arbres. « Une partie de l'année, ce sera bien vert bien arboré, mais en hiver, cet espace risque d'être plutôt, vide et très froid. Il faudrait penser à des plantes qui ont une bonne persistance et résistance à l'hiver. » Pour un parent, l'inquiétude porte sur les possibles recoins où se cacher pour consommer ou dealer des produits illicites.
Dans la vision de Luc Clouet, le proviseur, la réflexion devra être approfondie concernant la continuité entre le lycée et la place. Notamment, du côté artistique. Avec l'installation artistique dans la cour et la pelouse du lycée, il émet l'hypothèse d'une prolongation, à tout le moins d'une esthétique prolongée. Un travail à mener avec les classes artistiques de son établissement en même temps que l'artiste.
Toutes suggestions, comme les ultérieures, qui intégreront, la démarche de préparation du projet final par le cabinet d'architecte. Une prochaine rencontre pourrait être prévue avant fin mai. Le démarrage du chantier étant attendu en 2014.

L.M.


Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook
lasavoie.fr
Le site de La Savoie