INFOS STATIONS

Météo, agenda, webcams... toutes les informations de vos stations à portée de clics

Alpes Du Sud | Auvergne | Haute-Savoie | Isère | Jura | Pyrénées | Savoie | Vosges

Albertville

jeudi 26.04.2012, 14:00

Les artistes autistes du Platon exposent leurs oeuvres au Dôme

Les artistes du Foyer Le Platon ont utilisé beaucoup de matériaux de récupération pour constituer leurs oeuvres. Les artistes du Foyer Le Platon ont utilisé beaucoup de matériaux de récupération pour constituer leurs oeuvres.

Depuis le lundi 23 avril et jusqu'au vendredi 4 mai se tient au Dôme Médiathèque une exposition intitulée "L'artiste dans la bulle".

Sa particularité ? Avoir été réalisée par des pensionnaires du Foyer d'Accueil Médicalisé "Le Platon", atteints d'autisme.
Le centre, ouvert il y a 10 ans et géré par l'association 'Les Papillons Blancs', héberge et prend en charge 25 adultes souffrant de ce handicap, même si ces derniers ont la possibilité de s'absenter pour passer du temps avec leur famille. Toutes les activités du centre sont centrées sur deux objectifs : thérapeutiques et ludiques. Le quotidien y est rythmé par de nombreuses activités telles que le sport, les arts plastiques, la balnéo, des sorties équestres, à ski ou encore au cinéma afin de permettre aux pensionnaires d'avoir une vie aussi normale que possible.
Comme de nombreux pensionnaires se sont tournés vers l'art, Maryline Bertin et Marie-Claire Ngoma, qui s'occupent des ateliers d'arts sur le foyer, ont eu l'idée de leur faire réaliser des oeuvres à exposer. Il s'agit de mettre en avant les capacités réelles de ces personnes atteintes d'autisme. «  Pour nous, avant d'être une exposition de personnes atteintes d'un handicap, quel qu'il soit, c'est une exposition d'artistes. On veut que les gens viennent voir des oeuvres d'art ! Le but est vraiment que le public soit ému par l'oeuvre avant d'être ému par le handicap » déclare Didier David, le directeur du centre.
Cette exposition veut également démontrer que l'autisme n'est pas un obstacle à la production artistique. « Il serait assez amusant de voir aujourd'hui combien d'artistes connus présentaient vraisemblablement des signes assez proches de ce que l'on qualifierait aujourd'hui d'autisme  » fait judicieusement remarquer Didier David. Les difficultés se situent avant tout dans la communication verbale avec les personnes atteintes, sachant que la plupart des pensionnaires du foyer n'a que très peu accès au langage. « L'art permet justement de trouver une autre manière de s'exprimer ».
C'est aussi l'occasion de mettre en lumière ce handicap dont on parle relativement peu. « C'est un sujet qui mérite qu'on s'y intéresse un peu plus et il faudrait que l'on s'interroge sur le repérage de ce handicap et sur les prises en charges des personnes atteintes ».
Les artistes du foyer participeront également à une deuxième exposition avec d'autres personnes handicapées durant le mois de mai dans la galerie du centre commercial Géant, afin de sensibiliser le public sur le thème du handicap.

A.B.


Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook
lasavoie.fr
Le site de La Savoie